Publié le : 07 septembre 20213 mins de lecture

A la suite de l’achat d’un véhicule, chaque automobiliste se doit d’accomplir une dernière formalité avant de pouvoir rouler : souscrire à une assurance auto. Il est certain que tout automobiliste fait une comparaison sur les devis d’assurance afin de trouver l’offre qui lui convient le mieux. Par ailleurs, certaines pièces justificatives doivent obligatoirement être fournies pour la souscription assurance auto.

Le permis de conduire

Une assurance voiture sans permis n’a pas lieu d’exister car le permis de conduire constitue, en effet, le premier document nécessaire dans la souscription d’une assurance auto. En plus d’attester le fait que vous êtes capable de conduire une voiture, ce dernier permet à votre assureur de savoir quand avez-vous obtenu votre permis, afin de déterminer votre degré d’expérience en termes de conduite. Votre contrat d’assurance dépendra ensuite des informations recueillies étant donné que les risques avec un conducteur expérimenté et un jeune conducteur ne sont pas du tout les mêmes.

Le certificat d’immatriculation

Connu sous le nom de carte grise auparavant, le certificat d’immatriculation représente la carte d’identité de l’auto à souscrire auprès de l’assurance. Ce dernier constitue également un document vital pour la souscription à l’assurance de votre auto afin qu’il puisse circuler en toute légalité. Un grand nombre d’informations importantes dont l’assureur a besoin figurent sur votre certificat d’immatriculation, à savoir : l’âge de votre auto, sa version, sa puissance et son modèle. Ces informations ont une grande influence sur votre degré de risque et définissent ainsi le tarif établit par votre assureur sur la prime d’assurance. Le certificat d’assurance de votre véhicule doit contenir le numéro d’immatriculation de votre auto après que vous l’ayez souscrite. Ainsi, lorsque vous vous ferez contrôler prochainement, vous pouvez prouver que votre auto est parfaitement assurée.

Le relevé d’information

Le relevé d’information constitue le troisième et le dernier document indispensable pour assurer son véhicule. Grâce à ce document, il est possible de connaitre chaque sinistre qui s’est produit durant les cinq dernières années d’assurances de la voiture, sans oublier la sinistralité éventuelle et les antécédents d’assurance. Ce dernier informe également votre assureur en ce qui concerne votre degré de responsabilité par rapport à tous les sinistres indiqués. L’indication de bonus-malus annuel  du contrat précédent y figure également. Par le biais de tous ces renseignements, votre compagnie d’assurance peut définir le degré de cotisation qui peut être appliqué à votre profil.